Les Contributeurs/rices

  • ABDEL GAWAD Hicham, est doctorant en Sciences des Religions à l’UCL et titulaire d’un Master dans cette même discipline. Il est formateur au dialogue islamo-chrétien en milieu scolaire belge et est également l’auteur de « Musulmans et Chrétiens, pistes pour un dialogue sans angélisme ni pessimisme », La Boîte à Pandore (2018), « Les questions que se posent les jeunes sur l’islam », La Boîte à Pandore (2016) et « Comment réagir face à une personne radicalisée? », co-écrit avec Laura Passoni, La Boîte à Pandore (2017). Son domaine actuel de recherche est la pédagogie du croire chez les jeunes et l’apport des sciences humaines dans l’approche actuelle de l’islam en société.
  • ASCONE Laura,   étudiante en doctorat à l’Université de Cergy Pontoise. C’est une spécialiste de l’expression des émotions, en particulier, dans la façon dont elles sont exprimées dans une conversation via un ordinateur. Elle concentre actuellement ses recherches doctorales sur les émotions dans la radicalisation religieuse sur Internet.
  • BOUSSOIS Sebastien est docteur en sciences politiques et chercheur sur le Moyen-Orient spécialisé en relations euro-arabes/ terrorisme et radicalisation. Il est aussi enseignant en relations internationales et collabore avec le CECID (Université Libre de Bruxelles) et de l’OMAN (UQAM Montréal)
  • HUSSEIN Hasna, est sociologue des médias et du genre. Docteure de l’Université Libanaise (2012) et de l’Université de Bordeaux (2013). Elle est membre  du réseau européen PRACTICIES H2020 sur la Prévention de la radicalisation dans les Villes. Elle est membre du Conseil Scientifique du Centre d’Analyse et de Prévention de la Radicalisation des Individus CAPRI (Gironde) et du Centre des Ressources pour la prévention des radicalisés sociales CRPRS (Hauts-de-France). Ses recherches portent sur l’analyse de la propagande djihadiste par l’image et le texte et les mécanismes de radicalisation qu’elle peut entraîner chez les jeunes. Hasna HUSSEIN est la fondatrice de ce carnet de recherche et présidente de l’association Recherche-Action contre le discours radical violent (ARAC).
  • MARTIN Daniel, est directeur du Centre Régional de Verviers pour l’Intégration des personnes étrangères ou d’origines étrangères, CRVI
  • MORENO AL-AJAMÎ Cyrille, est docteur en médecine, en Littérature et langue arabe, Coranologue, Théologien et Spécialiste de l’exégèse du Coran.
  • PIERANTONI Giua Silvia, est chercheuse en psychanalyse diplômée de l’Université de Paris Diderot VII- La Sorbonne en 2016 (Master sous la direction de Fethi Benslama). Silvia Pierantoni est aussi titulaire d’un Master en langue et culture arabe-islamique de l’Université La Statale de Milan (2015). Elle s’intéresse actuellement au sujet de la prévention de la radicalisation par la culture.
  • SOUIG Kamel, est doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication. Université Aix-Marseille et consultant en communication chez Founder Family.
  • TANDJIGORA Fodié, est enseignant-chercheur à la Faculté des  Lettres et des Sciences Humaines à l’ Université de Bamako. Ses travaux de recherche portent sur les questions sécuritaires dans la région.
  • TOUNKARA Aly est docteur en Sociologie de l’Université Paris Descartes, la Sorbonne. Il est aussi enseignant-chercheur à l’Université de Lettres et des Sciences Humaines de Bamako (Mali) et membre du Laboratoire de Sciences Sociales (2L2S) de l’université de Lorraine,(France). Ses recherches portent sur l’extrémisme violent, l’islam politique et le genre en Afrique de l’Ouest. Il est également consultant indépendant et a conduit plusieurs études sur les questions de l’extrémisme violent dans cette région pour des organisations non gouvernementales à l’échelle nationale et internationale. 

Analyse de la littérature djihadiste